attroupement


attroupement

attroupement [ atrupmɑ̃ ] n. m.
• fin XVIe; de attrouper
1Vx Action de s'attrouper. Empêcher l'attroupement des badauds.
2Mod. Réunion de personnes sur la voie publique (spécialt qui trouble l'ordre public). manifestation, rassemblement. Former, faire un attroupement. « Un service d'ordre improvisé s'efforçait de disperser l'attroupement qui s'était amassé devant l'immeuble » (Martin du Gard). Dr. Attroupement séditieux.
⊗ CONTR. Dispersion.

attroupement nom masculin (de attrouper) Action de s'attrouper ; rassemblement de personnes sur la voie publique ou dans un lieu public et qui est susceptible de troubler l'ordre public. (Commet un délit celui qui participe à un attroupement en étant porteur d'une arme.) ● attroupement (synonymes) nom masculin (de attrouper) Action de s'attrouper ; rassemblement de personnes sur la voie publique...
Synonymes :
- agglomération

attroupement
n. m.
d1./d Action de s'attrouper, de se rassembler.
d2./d Groupe de personnes attroupées. Disperser un attroupement.

⇒ATTROUPEMENT, subst. masc.
A.— Vx, rare. Action d'attrouper, de s'attrouper (cf. attrouper I A, II A), de se rassembler en troupe :
1. Comment empêcher des attroupemens qui rassemblent en un seul point des peuples épars dans quatre cents lieues de pays, et forment des armées de trente mille hommes?
Voyage de La Pérouse, t. 2, 1797, p. 67.
B.— Rassemblement tumultueux, plus ou moins fortuit, et qui a lieu en plein air, en particulier sur la voie publique; l'ensemble des gens attroupés. Former, rencontrer un attroupement; un attroupement se forme, est formé de... :
2. Les attroupements, comme on sait, font boule de neige et agglomèrent en roulant un tas d'hommes tumultueux. Ces hommes ne se demandent pas entre eux d'où ils viennent. Parmi les passants qui s'étaient réunis au rassemblement conduit par Enjolras, Combeferre et Courfeyrac, il y avait un être portant la veste du portefaix usée aux épaules, qui gesticulait et vociférait et avait la mine d'une espèce d'ivrogne sauvage.
HUGO, Les Misérables, t. 2, 1862, p. 344.
Spéc., DR. ,,Tout rassemblement occasionnel de personnes sur la voie publique et de nature à troubler la tranquillité générale. (...); La loi distingue deux sortes d'attroupements : l'attroupement armé, l'attroupement non armé...`` (CAP. 1936) :
3. ... il faut toujours craindre les attroupements armés ou non armés, qui sont interdits par la loi du 7 juin 1848, art. 1er. C'est à l'autorité administrative qu'est laissé le soin de juger si un attroupement non armé est de nature à troubler la tranquillité publique. Si un attroupement a lieu sur la voie publique, c'est au Préfet, aussi bien et même mieux qu'à tout agent détenteur de l'autorité publique portant la ceinture tricolore, qu'il appartient de se présenter devant le rassemblement tumultueux, de faire procéder aux trois sommations, qui sont, en fait, autant de roulements de tambour, et de prononcer la formule sacramentelle depuis la loi du 27 août 1791 : « Obéissance à la loi. — On va faire usage de la force. — Que les bons citoyens se retirent ».
J. BARADAT, L'Organ. d'une préfecture, 1907, p. 143.
P. ext., rare. Personnes réunies en groupes :
4. ... il était dans une salle où il y avait beaucoup de monde et où des groupes mêlés d'avocats en robe chuchotaient çà et là. C'est toujours une chose qui serre le cœur de voir ces attroupements d'hommes vêtus de noir qui murmurent entre eux à voix basse sur le seuil des chambres de justice.
HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 315.
Rem. Attroupement ne s'applique normalement qu'à des pers. Toutefois Lar. 19e atteste qu'il se dit également des animaux.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — Fin XVIe s. (L'Est., Mém., 2e p., p. 586 ds GDF. Compl. : Le Geay et Sanguin eurent ordre d'empescher toutes emotions et attroupemens).
Dér. de attrouper; suff. -ment1.
STAT. — Fréq. abs. littér. :83.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BARR. 1967. — BLANCHE 1857. — BOUILLET 1859. — BRUANT 1901. — CAP. 1936. — DARM. Vie 1932, p. 62. — LACR. 1963. — Pol. 1868. — RÉAU-ROND. 1951. — RÉAU-ROND. Suppl. 1962. — ST-EDME t. 2 1825.

attroupement [atʀupmɑ̃] n. m.
ÉTYM. Fin XVIe; de attrouper.
1 Vx. Action d'attrouper, de se rassembler en troupe, de s'attrouper. Rassemblement. || Empêcher l'attroupement des badauds.
2 Mod. Réunion de personnes sur la voie publique (spécialt, qui trouble l'ordre public). Manifestation, rassemblement. || Former, faire un attroupement. || Se trouver dans un attroupement. || Un attroupement de quelques personnes. || Un attroupement immense, très important.
Dr. || Attroupement séditieux.
1 Sera réputé attroupement séditieux et puni comme tel, tout rassemblement de plus de quinze personnes s'opposant à l'exécution d'une loi, d'une contrainte ou d'un jugement.
Décret du 26 juil. 1791 (relatif à la réquisition et à l'action de la force publique contre les attroupements), art. 9.
2 Si par les progrès d'un attroupement ou émeute populaire, ou par toute autre cause, l'usage rigoureux de la force devient nécessaire, un officier civil (…) se présentera sur le lieu de l'attroupement ou du délit, prononcera à haute voix ces mots : « Obéissance à la loi; on va faire usage de la force; que les bons citoyens se retirent. » Le tambour battra un ban avant chaque sommation.
Décret du 26 juil. 1791, art. 26.
3 Toutes personnes qui formeront des attroupements sur les places ou sur la voie publique, seront tenues de se disperser à la première sommation des préfets, sous-préfets (…)
Loi du 10 avr. 1831, Contre les attroupements.
4 Vers neuf heures, les attroupements formés à la Bastille et au Châtelet refluèrent sur le boulevard.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, III, 1.
5 (…) une de ces vieilles pauvresses imbéciles qui font des attroupements sur les chemins !…
Loti, Pêcheur d'Islande, II, 16.
6 (…) si les ouvriers se plaignaient, c'était isolément et sans former aucun attroupement.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, t. IV, I.
7 Dehors, un service d'ordre improvisé s'efforçait de disperser l'attroupement qui s'était amassé devant l'immeuble, et qui obstruait le carrefour.
Martin du Gard, les Thibault, VII, 63.
CONTR. Dispersion.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Attroupement — (frz. attrupmang), Zusammenrottung, Auflauf; altroupiren, sich zusammenrotten …   Herders Conversations-Lexikon

  • attroupement — index caucus, company (assemblage), cumulation Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • attroupement — ATTROUPEMENT. s. m. Assemblée tumultueuse de gens sans autorité et sans aveu. Dans un Etat bien policé, les attroupemens sont défendus …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ATTROUPEMENT — s. m. Rassemblement tumultueux. Dans un État policé, les attroupements sont défendus. La sédition commença par quelques attroupements. La force armée eut ordre de dissiper leur attroupement. Attroupement séditieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ATTROUPEMENT — n. m. Action de s’attrouper. Par ordre de la police, les attroupements sont défendus. La sédition commença par quelques attroupements. La force armée eut ordre de dissiper leur attroupement. Attroupement séditieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • attroupement — (a trou pe man) s. m. Rassemblement tumultueux. Un attroupement séditieux. •   Lorsqu on voit plusieurs loups ensemble, ce n est point une société de paix, c est un attroupement de guerre, qui se fait à grand bruit, avec des hurlements affreux,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • attroupement — nm. ATROPMÊ (Albanais) / IN (Annecy) ; agreupamin (Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Denis Guénoun — (Photo Léonor G. / 2009) Denis Guénoun est un homme de théâtre, metteur en scène, universitaire et écrivain français. Aujourd’hui professeur de littérature française et de théâtre à l’Université Paris Sorbonne Paris IV, il est l auteur d’œuvres… …   Wikipédia en Français

  • rassemblement — [ rasɑ̃bləmɑ̃ ] n. m. • 1426; de rassembler 1 ♦ Action de rassembler des choses dispersées. Procéder au rassemblement des documents, des matériaux nécessaires à une œuvre. 2 ♦ Fait de se rassembler, de se réunir pour former un groupe. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • disperser — [ dispɛrse ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1450; lat. dispersus, p. p. de dispergere « répandre çà et là » 1 ♦ Jeter, répandre çà et là. ⇒ disséminer, éparpiller, parsemer, répandre, semer. Disperser les débris de qqch. « Ce grand vent aura… …   Encyclopédie Universelle